Avenue Arnaud Fraiteur 15-23 1050 Bruxelles

ALUMNI – Interview Nathan Wisniec, promo 2018

Nathan Wisniec

Découvrez l’interview de Nathan Wisniec, promotion ISTEC 2018, qui a su concilier travail et passion à travers l’art contemporain.

Quel est ton parcours professionnel ? 

Depuis la fin de mes études, je n’ai cessé de changer de secteur. Je voulais acquérir des compétences  qui amènent à la dimension professionnelle une profonde expérience humaine et sociale. Pour y parvenir, il me semblait indispensable de changer de cadre et de structure. L’intégration et l’épanouissement étaient au rendez-vous à chaque changement.

Dans la continuité de mon stage de fin d’études, j’ai tout d’abord rempli le poste de « Community Manager » au sein de la société Carbon 12011. L’entreprise est active depuis de nombreuses années dans le monde du sponsoring de la Formule 1. On y retrouve des marques comme Pirelli, Shell et ING. Ils sont routiniers dans l’organisation de ce type d’événements. 

Par la suite, j’ai voulu sortir de ma zone de confiance et explorer plus en profondeur le métier de commercial. Je souhaitais renforcer mon contact client, mon approche stratégique, et mon rapport à un produit ou service que je représente. Je me suis donc tourné vers l’entreprise Bulo qui est un des plus gros groupes belges spécialisés dans l’aménagement de mobilier de bureau haut de gamme. J’ai représenté celui-ci pour la région de Bruxelles-capitale pendant un an. 

 Mais je suis vite revenu vers ce qui m’a toujours animé et continu de rythmer mon quotidien : l’art.

Peux-tu nous parler de ton métier actuel ? 

Je remplis aujourd’hui une fonction que l’on pourrait clairement apparenter à celle d’un agent auprès de certains artistes contemporains belges. En effet, je les accompagne autant dans la vente, que dans la logistique de leur quotidien face à l’univers de la communication et visibilité par les réseaux. Je les assiste également dans les partenariats commerciaux ou d’expositions en galerie.

À côté de cela, je suis Co-Partner du Young Art Club avec Stéphanie Bliard, fondatrice du cercle. Le Young Art Club est un cercle d’art de jeunes entre 18 et 39 ans qui a vu le jour en février 2020. Nous proposons une programmation riche et variée de 10 activités par an (studio d’artiste, exposition en galerie, collection privée, musée fondation d’art, etc). Il y a une diversité des acteurs du monde de l’art. Nous explorons les tendances actuelles et nous formons regard sur l’art. 

Au sein du Young Art Club, j’ai pour fonction de gérer toute la communication et visibilité à travers les différents canaux de communication. Je gère également la logistique des adhésions, la prospection des membres et le développement du cercle grâce à des stratégies de partenariats et de représentations en tant que conférencier. 

 Quand as-tu compris que tu avais la fibre entrepreneuriale ? 

J’ai constaté avoir la fibre entrepreneuriale quand j’étais face à divers obstacles imposés. J’avais cette adrénaline du risque, ce plaisir de devoir sortir de ma zone de confort pour improviser et atteindre l’objectif prévu. J’ai toujours eu ce goût du leadership et l’envie de créer et d’innover. J’ai pu l’exprimer librement lors de mes présentations orales où il fallait proposer la meilleure idée. L’ISTEC était clairement l’école parfaite pour moi puisque j’ai pu trouver le meilleur compromis entre la connaissance et la mise en situation concrète qui pouvait m’être proposée.  

Quels conseils donnerais-tu aux étudiants qui comme toi veulent devenir entrepreneur ? 

Si je pouvais conseiller quelque chose aux étudiants de l’ISTEC aujourd’hui, ce serait de loin de croire en eux et de s’investir pleinement dans leur stage. Il faut essayer au maximum d’apporter à l’entreprise une vision nouvelle. Pour cela, les différents intervenants de l’ISTEC peuvent les aider. 

Quels sont tes meilleurs souvenirs à l’ISTEC ? 

Mes meilleurs souvenirs à l’ISTEC resteront sans l’ombre d’un doute les nombreuses rencontres que j’ai faites, que ce soit parmi les élèves qui font d’ailleurs pour certains toujours partie de ma vie d’adulte. Mais j’ai également fait des merveilleuses rencontres au sein du corps professoral. Beaucoup d’entre eux m’ont particulièrement marqué de par leur dévouement à m’encourager pour sortir le meilleur de ma contribution intellectuelle et humaine.

INTERVIEW DE PRISCILLA FERRAS (ISTEC 2018)

Nous avons interviewé Priscilla Ferras, créatrice de la marque FEY-T, une gamme de thés détoxifiants, composés d’ingrédients 100% naturels. Peux-tu te présenter en quelques mots? Communicante,

Inscription Étudiants belges et européens

InscriptionRésidents étrangers ( Hors UE )

Inscription Étudiants belges et européens

InscriptionRésidents étrangers ( Hors UE )