Avenue Arnaud Fraiteur 15-23 1050 Bruxelles

Interview – Hiba Khachachi

interview hiba khachachi, istec bruxelles, témoignage

Hiba Khachachi, en 3 ème année Bachelor à l’ISTEC Bruxelles, nous parle de son intégration en Belgique et à l’ISTEC Bruxelles.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Hiba Khachachi. J’ai 21 ans et je suis d’origine marocaine. Je fais actuellement mes études de commerce et marketing à l’ISTEC Bruxelles.

Pourquoi as-tu choisi d’étudier en Belgique ? Et plus précisément à l’ISTEC Bruxelles ?

La Belgique est un pays très accueillant pour les étudiants étrangers. J’aime cette diversité culturelle que l’on peut retrouver à Bruxelles.

L’ISTEC Bruxelles m’a donné l’opportunité de venir étudier en Belgique. C’est très compliqué pour les étudiants étrangers de postuler dans les universités en Belgique. Le programme d’alternance proposée par l’école m’a conquise parce que je voulais acquérir le maximum d’expérience tout en continuant à me former. C’est un système éducatif très différent de ce que j’ai pu connaitre au Maroc.

Comment s’est passée ton intégration ?

Au début, l’intégration était difficile dû au changement d’environnement. Au fil des semaines, l’intégration s’est mieux passée parce que j’ai eu la chance de tomber sur une classe qui était très dynamique et motivée. D’ailleurs, l’ambiance de classe est toujours la même depuis le premier jour de classe. Un autre point à mettre en avant c’est l’encadrement de l’école.  Les étudiants sont bien suivis et accueillis dès le premier jour. Mes trois années à l’ISTEC sont passées tellement vite que j’ai l’impression que le premier jour c’était hier.

Quelles sont les compétences que tu as développé au cours de ces 3 dernières à l’ISTEC ?

La prise de parole était la première compétence que j’ai acquise. Il faut savoir que je suis une personne de nature timide donc ce n’était pas gagné d’avance. Je n’osais pas parler devant un groupe ou entamer tout simplement une conversation avec des personnes. Grâce aux travaux de groupe et aux présentations faits à l’école, j’ai pris de plus en plus confiance en moi.  Le programme de l’ISTEC est un développement professionnel mais aussi personnel. L’expérience sur le terrain nous donne déjà un avant-goût du monde professionnel qui nous attend après nos études.

Pour toi, le stage c’est …..

la clé de la réussite et de l’intégration. Dans mon pays, j’avais un rythme de vie tout à fait différent. J’étudiais au lycée et puis je rentrais directement à la maison. Mais quand je suis arrivée en Belgique, tout mon quotidien a changé. J’ai rencontré des nouvelles personnes dans le cadre scolaire et professionnel. Chaque stage était une nouvelle expérience avec de nouvelles responsabilités et défis. Cela m’a permis de forger ma personnalité et de grandir en tant que personne.

Quel est ton meilleur souvenir à l’ISTEC ?

Cette année le moment qui m’a le plus marqué c’est les 3 jours qu’on a passé avec Monsieur Lorent. Il nous a aidé à préparer notre business plan pour notre projet de fin d’étude. C’était des jours intenses mais bénéfiques puisque nous nous sommes rendu compte de la pertinence de nos projets d’un point de vue financier. Parfois on est trop ambitieux sur des idées de projets mais on ne se rend pas conscience des enjeux financiers derrière chaque projet. Monsieur Lorent nous a ouvert les yeux sur le monde réel du business et de l’entrepreneuriat. Il faut connaitre les enjeux, saisir les opportunités et anticiper les risques pour le lancement d’un projet.

Quels sont tes projets après l’ISTEC ?

Après l’obtention de mon diplôme à l’ISTEC Bruxelles, j’aimerais faire un master en business ou marketing. Pourquoi ne pas opter pour un master en alternance parce que je me suis habituée à ce rythme de vie depuis ces trois dernières années. Je veux acquérir encore plus de connaissances et d’expériences sur le terrain. Dans un futur proche, je souhaite me servir de tout ce background pour me lancer dans un projet personnel.

Un conseil à donner pour les étudiants qui viennent étudier en Belgique ?

La Belgique est un bon choix de pays pour venir étudier. L’insertion se fait naturellement et les gens sont très accueillants. En tant qu’étudiant, vous n’aurez pas de mal à trouver de logement et des jobs étudiants.

camille beugoms alternance interview istec bruxelles rhino bachelor

Alternance – Camille Beugoms

Camille Beugoms, en 3 ème année Bachelor à l’ISTEC Bruxelles, effectue son stage dans l’entreprise Rhino, spécialisée en fruits et légumes et épicerie. Peux-tu te

Alex de Latre - Interview

Alternance – Alex de Latre

Alex de Latre, 3 ème année Bachelor à ISTEC Bruxelles, effectue son stage aux Éditions Panini Belgique . Peux-tu nous parler de ton stage actuel ?

Inscription Étudiants belges et européens

InscriptionRésidents étrangers ( Hors UE )