Avenue Arnaud Fraiteur 15-23 1050 Bruxelles

Alexine DE GHELDERE, intervenante à l’ISTEC

Alexine DE GHELDERE Professeur d'anglais

Alexine De Gheldere enseigne les langues modernes (anglais/néerlandais) à l’ISTEC Bruxelles depuis son ouverture en septembre 2013. Rencontre avec cette intervenante passionnée et passionnante !

Quelles matières enseignez-vous à l’ISTEC, sur quel niveau ?

J’enseigne l’anglais, plus précisément, le « business English » ainsi que le néerlandais en BAC1, BAC2 et en BAC3.

Quel est votre parcours professionnel et pourquoi avoir choisi d’enseigner à l’ISTEC ?

J’ai enseigné pendant 12 ans au jury Bogaerts comme professeur d’anglais ainsi que de néerlandais. J’ai eu la chance de pouvoir observer Rudy Bogaerts et de voir comment il s’y prenait pour redonner confiance à ceux que le système scolaire traditionnel avait oubliés. Au jury, nous travaillions aussi bien avec des élèves surdoués qu’avec des éléments peu scolaires. Afin que l’ensemble des élèves réussissent le grand jury en juin, je devais m’adapter, me réinventer et souvent me remettre en question.

Enseigner au jury était un réel bonheur ; on y travaillait en petits groupes afin d’assurer une qualité d’enseignement plus ciblée correspondant à chacun de nos élèves. Charles-Albert Bogaerts est à présent le directeur et gère de main de maître la continuité du jury Bogaerts et son enseignement exceptionnel.

Ensuite, quelques années plus tard, en 2012 si j’ai bonne mémoire, David-Ian Bogaerts a ouvert la Bogaerts International School où j’ai enseigné l’anglais et le néerlandais en MYP (Middle Years Program) à des étudiants de diverses nationalités. Cette expérience relevait d’un vrai challenge. En plus, pouvoir exercer sa profession dans un contexte international et multi-culturel était non seulement édifiant mais tellement inspirant pour moi.

Puis, en 2013, David-Ian Bogaerts me parle d’ISTEC Bruxelles et m’y propose le travail de professeur d’anglais et de néerlandais. Je ne connaissais pas du tout les cours en alternance, je trouvais cette formule fantastique et j’ai tout de suite accepté d’enseigner à l’ISTEC.

Jusqu’en 2018, j’ai travaillé dans les 3 établissements Bogaerts et cela m’a permis de transmettre ma passion pour l’enseignement aux élèves du jury, de la BIS ainsi qu’aux étudiants d’ISTEC Bruxelles.

Quelles études avez-vous fait ?

J’ai un parcours scolaire un peu atypique, en 3 langues. Jusqu’à l’âge de 18 ans, j’ai étudié en néerlandais (à Knokke et à Gand) ensuite je suis arrivée à Bruxelles et j’ai entamé des études de gestion d’entreprise à l’ISC St-Louis en français. Une fois mon diplôme en poche, je me réoriente et je m’inscris au Vesalius College (VUB) en « International Affairs: History & Politics » en anglais. Pendant mes deux dernières années à Vesalius College, je donnais déjà des cours au jury Bogaerts comme job d’étudiant. Cela m’a tellement plu que je suis restée. Avoir un rôle à jouer dans la formation et évolution d’un étudiant me fascinait.

Les étudiants de l’ISTEC sont tous en alternance: que pensez-vous de ce type de formation, encore peu développé en Belgique?

Comme je le disais plus haut, le fonctionnement des études en alternance m’était inconnu. Je ne constate que du positif à vrai dire. Les étudiants ont cette chance inouïe d’aller en cours 2 jours par semaine et de travailler 3 jours. Ils sont donc plongés dans le monde du travail dès leur premier jour à l’ISTEC. Ils peuvent dès lors mettre leurs cours théoriques en pratique dans leurs stages respectifs. Cela facilite leur apprentissage et permet de savoir vers quel type de profession ils désirent se diriger.

Quelles sont les qualités requises selon vous pour enseigner ? Qu’est-ce qui vous plait particulièrement dans l’enseignement ?

Enseigner est une vocation. Il faut ensuite être passionné, être bon orateur et se sentir à l’aise devant la classe. Partager son savoir, se remettre en question, se mettre à jour, être empathique et être à l’écoute de chaque étudiant sont pour moi les qualités essentielles.

Ce qui me plaît plus particulièrement, c’est d’avoir un impact positif sur la vie des étudiants. Je suis fière d’eux lorsque je vois le chemin parcouru et la progression faite pendant leurs 3 années à l’ISTEC Bruxelles.

C’est un réel plaisir de voir qu’en tant qu’enseignants, nous puissions faire une différence et provoquer un changement dans la vie de nos étudiants. J’essaie pour ma part de leur apporter le goût d’apprendre, de découvrir de nouvelles connaissances et de développer leur créativité. Qu’y a-t-il de plus beau et de plus gratifiant qu’un étudiant qui vous dit « vous m’avez marqué »?

Pouvez-vous nous raconter un souvenir marquant lié à vos cours à l’ISTEC ?

Quelques temps après un cours de néerlandais à l’Istec Bruxelles, un étudiant est venu me remercier car lors de son stage, il avait dû répondre au téléphone à un interlocuteur néerlandophone. L’étudiant a pu mener une discussion au téléphone sans encombre grâce au fascicule de néerlandais préparé pendant le cours. La conversation s’est bien passée et le client était ravi qu’on lui parle en néerlandais. Cela m’a marqué car l’étudiant en question n’était pas belge et était plutôt débutant en néerlandais. Il s’était prouvé à lui même et était si fier de lui, et moi aussi 🙂

Avez-vous gardé contact avec certains anciens étudiants ?

J’ai gardé contact avec plusieurs étudiants. Ils ont pour la plupart été très assidus et très consciencieux lors des cours d’anglais et néerlandais. Je garde d’excellents souvenirs de chacun d’entre eux.

Merci à Alexine DE GHELDERE pour cet interview !

Inscription Étudiants belges et européens

InscriptionRésidents étrangers ( Hors UE )

Inscription Étudiants belges et européens

InscriptionRésidents étrangers ( Hors UE )