Avenue Arnaud Fraiteur 15-23 1050 Bruxelles

Rentrée décalée: témoignage

Se réorienter en rentrée décalée: témoignage

Amani KASHWANTALE est actuellement en 3e année du programme BACHELOR « développeur commercial et marketing » de l’ISTEC. Il a intégré l’école en février 2022, dans le cadre de la rentrée décalée. Il témoignage aujourd’hui des raisons de son choix de changer d’orientation en cours d’année.


Pourquoi as-tu décidé de te réorienter en rentrée décalée ?

Avant d’arriver à ISTEC Bruxelles, j’étais dans l’option E-business à l’EPHEC. Il y avait beaucoup de travaux de groupe avec des étudiants parfois peu impliqués, voire qui ne venaient même plus. J’ai rapidement perdu toute motivation. J’ai tout de même validé ma première année mais malheureusement, après un trop grand nombre d’échecs, je me suis retrouvé non finançable*. Malgré tout, le contenu des cours me plaisait vraiment.

*après plusieurs échecs, une Haute Ecole ou une Université peut refuser l’inscription d’un étudiant car elle ne reçoit plus de subsides. L’accepter lui couterait donc trop cher.

Pourquoi le choix de l’ISTEC ?

Je devais trouver une nouvelle école mais les délais pour m’inscrire dans une école de la Fédération Wallonie-Bruxelles était dépassée. En faisant des recherches sur internet, je suis tombé par hasard sur le site d’ISTEC Bruxelles et c’est là que j’ai entendu parler pour la première fois de la rentrée décalée. Cela n’existe pas vraiment en Belgique mais c’était pour moi une très belle opportunité.

Le programme de l’ISTEC est assez similaire à l’option E-business de l’Ephec donc je trouvais cela intéressant. Clairement, le fait que la formation soit 100% en alternance était également un plus pour moi.

Enfin, l’ISTEC n’étant pas rattachée à la Fédération Wallonie-Bruxelles, elle peut accepter les étudiants non finançables. J’avais trouvé l’école qui me convenait parfaitement.

Comment s’est passé ton intégration ?

En rentrée décalée, nous avons une série de cours de mise à niveau pour nous permettre de nous intégrer au mieux. Nous sommes en petits groupes, donc il est facile de poser des questions.

Le fonctionnement de l’école est assez différent de ce que j’ai connu avant car nous sommes évalués en contrôle continu et les présences sont obligatoires, mais cela nous permet d’être mieux suivis.

De plus, l’ambiance à l’ISTEC est très familiale. La semaine avant la rentrée de février, les étudiants de 2e année avaient organisé un déjeuner sur le temps de midi où chacun devait apporter quelque chose à manger. Cela m’a permis de rencontrer l’ensemble de la promo et mes camarades de rentrée décalée. Du coup, je me suis senti parfaitement intégré dès le début.

As-tu rencontré des difficultés particulières ?

Avant la rentrée, j’avais peur de me retrouver directement avec les BA2 et de ne pas pouvoir suivre. Mais grâce au séminaire de rentrée décalée (3 semaines de cours intensifs), j’ai donc pu me mettre rapidement à niveau et tout s’est bien passé. Certaines notions étaient totalement nouvelles : je ne savais pas ce qu’était un business plan et je n’avais jamais eu cours de mathématiques financières. Pour d’autres cours, comme celui de marketing digital, je me sentais plus à l’aise.

J’ai également pu trouver très rapidement un stage grâce au réseau de l’école. L’entreprise BelAfric, spécialisée dans le fret aérien et maritime, m’a accepté dès la fin du séminaire de rentrée décalée. J’ai ensuite adopté le même rythme que mes camarades, à savoir 2 jours de cours/3 jours en entreprise.

As-tu des conseils pour les étudiants qui souhaitent intégrer la rentrée décalée ?

Si je devais donner un conseil pour réussir à l’ISTEC, ce serait de travailler de façon régulière car avec le contrôle continu, nous sommes très souvent évalués. Il faut donc être présent et s’investir à chaque cours.

Pour conclure, je recommande l’ISTEC en rentrée décalée car c’est un gain de temps. Après  avoir perdu quelques années dans le système classique, ne pas perdre une année supplémentaire est un avantage certain.

Merci à Amani Kashwantale pour son témoignage sur la rentrée décalée.

Maxime ASLAN - témoignage

Interview Maxime ASLAN

Interview Maxime ASLAN, intervenant ISTEC Maxime ASLAN intervient à ISTEC Bruxelles sur la formation BACHELOR de « développeur commercial et marketing ». Il témoigne dans cet interview

rentrée décalée février 2023

Rentrée décalée 2023

Rentrée décalée 2023 Qu’est-ce qu’une rentrée décalée ? Vous avez commencé des études supérieures en septembre mais après quelques mois, vous vous apercevez que le cursus